• Pleine conscience et méditation


    mediter-c-est-regarder-profondement-copie-1.jpgImage source : Photos Libres

    Conférences données le 5 et 6 mai 2012 à l'occasion de la Fête du Bouddhisme et du Vesak organisés par l'Union Bouddhiste de France à la Grande Pagode du bois de Vincennes.

    separateur03-copie-1.gif

    "Pleine conscience et méditation"
    par la Soeur Dao Nghiem (Village des Pruniers)

    "Nous pouvons dire que notre corps est un autel que nous ne devons pas laisser vacant. Nous utilisons notre respiration pour ramener notre esprit à notre corps. Quand on regarde un temple déserté on sait que ce temple est abandonné. Inutile de réfléchir pour le savoir : il n’y a personne à l’intérieur."

    La Pleine Conscience de la respiration par Thich Nhat Hanh...ICI

    feuilles08.gif

    "Méditer aujourd'hui"
    par le Dr. Christophe André

    Le Dr Christophe André utilise la méditation pour soigner : il anime, à l'Hôpital Sainte-Anne à Paris, des groupes de méditation pour aider ses patients à se libérer de la souffrance et à savourer leur existence.

    "Être pleinement conscient de l’instant et de ses sensations, pensées et  émotions : cette attitude prônée par les sagesses orientales suscite l’intérêt des neuroscientifiques et psychologues, car elle favorise un état mental qui prémunit contre le stress et la dépression."

    La méditation de pleine conscience par Christophe André...ICI

    feuilles08.gif

    Les principes de la pleine conscience

    La pleine conscience est un entraînement de l'esprit visant à porter l'attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle et sans jugement de valeur. Il s'agit de focaliser son attention sur sa respiration, ou un endroit du corps, ou un mouvement (la marche, par exemple), ou tout autre stimulus, et de ramener son esprit à cette focalisation chaque fois que l'attention s'en éloigne.

    La pleine conscience peut se pratiquer par la méditation assise ou à tout moment de la journée en focalisant son attention sur nos activités quotidiennes, quand on fait la vaisselle, qu'on se brosse les dents, par exemple. 

    La méditation de pleine conscience n’est pas une pratique de relaxation, l'objectif n'est pas non plus de vouloir changer les choses. Elle consiste à être plus présent à soi et au monde, à être présent à ce qui est là, maintenant, que cela soit positif ou négatif et de pouvoir ainsi mieux gérer différentes émotions, comme la colère, la peur, l'anxiété, la jalousie... 

    Dans le bouddhisme, la pleine conscience ou attention juste fait partie du noble octuple sentier qui permet de se libérer de la souffrance et de toute forme d'insatisfaction. C’est une pratique, un entraînement de l'esprit qui permet d'être conscient de ses pensées, de ses émotions, de ses actions et motivations (intentions) et qui conduit au perfectionnement intérieur, au développement de la sagesse, à la libération, à l'Éveil.

    "L’attention juste ou pleine conscience consiste à ramener son attention sur l'instant présent et à examiner les sensations, qui se présentent à l'esprit, comment elles apparaissent, comment elles durent quelque temps, et comment elles disparaissent. Cette pratique permet de se rendre compte de façon directe si une sensation est quelquefois permanente ou bien toujours impermanente.

    Le pratiquant va aussi examiner la matière (le corps), les perceptions, les habitudes mentales positives ou négatives, la conscience, comment toutes les choses apparaissent, comment elles durent et comment elles disparaissent. 

    L'observateur reste neutre et silencieux (le "silence mental") en examinant l'apparition et la disparition des sensations agréables, neutres ou désagréables, sans juger, sans chercher à retenir la sensation agréable ou à rejeter la sensation désagréable.

    La pleine conscience consiste simplement à observer les objets physiques et mentaux qui se présentent à l'esprit. Quand un objet disparaît, la pleine conscience ne cesse pas, elle est tournée par l'observateur vers un objet "par défaut" : la respiration ou la marche. Quand un nouvel objet apparaît à l'esprit, l'attention délaisse l'objet "par défaut" et s'applique à observer attentivement le nouvel objet."

    Source : Wikipédia 

    feuilles08.gif

    "Enseignements sur la méditation"
    par le Vénérable Dagpo Rinpoché (Vajrayana, Gelugpa) 

    Le Vénérable Dagpo Rinpoche est le supérieur de la Congrégation Ganden Ling et de l'Institut Guépèle de Veneux-Les Sablons (77).

    feuilles08.gif

     "La méditation zen"
    par Laurent Genshin Strim (Zen Sôtô)

    separateur03-copie-1.gif

    « Thich Nhat Hanh - Paris 2012Le karma »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :