•  

    Journée de la Terre
    22 Avril 2015

    Le Jour de la Terre marque tous les ans l'anniversaire de la naissance, en 1970, du mouvement environnemental tel qu'on le connaît aujourd'hui.

    Le jour de la Terre fut célébré pour la première fois le 22 Avril 1970, lorsque le sénateur américain Gaylord Nelson encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés.

    Le Jour de la Terre,
    c'est la célébration par l'action, le 22 Avril, et tous les autres jours.

    Journée de la Terre 2015

    - Célébrons la beauté de la nature à travers ses quatre saisons -

    Journée de la Terre 2015

    "Le printemps s'éveille
    Un oiseau chante
    Je souris, je respire
    Une fleur éclot dans mon coeur" 

    Journée de la Terre 2015 

    "Mille et une fleurs
    L'été est arrivé
    Mon regard s'est posé
    Mon souffle s'est apaisé"

    Journée de la Terre 2015 

    "Les feuilles virevoltent
    C'est la danse de l'automne
    Mon coeur s'émerveille
    Aux couleurs éphémères"

    Journée de la Terre 2015

    "L'hiver étend ses bras
    Les premiers flocons sont là
    Tout est calme
    Je marche dans la paix"

    Journée de la Terre 2015

     


    1 commentaire
  •  

    Enseignements offerts durant la retraite pour éducateurs
    en Octobre 2014

    Enseignements du village des pruniers

    "L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur. 
    Si vous pratiquez ainsi, la compassion sera toujours là. Si la conscience est là,  je suis sûr que vous savez tous ici que la haine, la violence et la colère ne peuvent être neutralisés et guéris que par une seule substance : la compassion."

    - Thich Nhat Hanh -

    Enseignements du village des pruniers

    Enseignement de Thay

    Enseignements du village des pruniers

    Soeur Jina et Soeur Dao Nghiem sur les émotions

     Enseignements du village des pruniers

    Soeur Chân Không sur l'amour véritable et la résolution des conflits

    Enseignements du village des pruniers

    Soeur Dinh Nghiem : les enseignants transmettent la vision profonde 

    Enseignements du village des pruniers 

    Soeur Giac Nghiem : les enseignants transmettent la vision profonde

    Enseignements du village des pruniers

    Questions et réponses

    Enseignements du village des pruniers

    Enseignement offert le 07 décembre 2014
    par soeur Giac Nghiem et soeur Dao Nghiem
     

     

     Enseignements du village des pruniers

     


    3 commentaires
  •  Journée internationale des forêts 2015

    "Quand un arbre tombe, on l'entend
    Quand la forêt pousse pas un bruit ..."
    (proverbe africain)

    Journée internationale des forêts 2015

    L'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 Mars
    "Journée internationale des forêts".
    À partir de 2013, cette journée sera observée chaque année afin de
    célébrer la forêt et les arbres et de faire prendre conscience de
    l'importance qu'ils revêtent pour la vie sur Terre.

    Journée internationale des forêts 2015 

     

    Journée internationale des forêts 2015

    Qu'est-ce qu'une forêt ?

    Les forêts sont des écosystèmes, car les populations d’arbres qui les constituent ont développé des relations complexes avec les sols, le climat, le rayonnement solaire, la température, ainsi qu’avec les nombreuses espèces de plantes, d’animaux et de bactéries qui vivent d’elles et avec elles. 

    Cet écosystème riche et complexe, offre de nombreux habitats à diverses espèces et populations animales, végétales, fongiques (champignons) et microbiennes qui entretiennent entre elles des relations d’interdépendance.

    Une forêt, c'est avant tout des plantes et des animaux qui vivent et interagissent ensemble. Enlever un composant de ce fragile équilibre, reviendrait à perturber l'écosystème dans son entier.

    Les forêts couvrent environ 31% de la superficie mondiale des terres émergées et jouent un rôle essentiel dans l’écologie terrestre.

    Journée internationale des forêts 2015

    Wild-Touch - Les forêts tropicales primaires -
    Wild-Touch (association créé en 2010 par Luc Jacquet)
    a suivi Francis Hallé dans les forêts tropicales du Pérou et du Gabon.
    Dans le cadre d’une série de 13 pastilles vidéos pédagogiques, il prend le temps d’expliquer les phénomènes scientifiques cachés dans ces forêts, en donnant des exemples variés et détaillés.

    (Vous pouvez choisir la vidéo voulue dans la playlist en haut à gauche du lecteur
    ou laisser les vidéos défilées en suivant après avoir lancé la lecture.)

    Il était une forêt, l'expédition...ICI

    Wild-Touch, portrait de plantes remarquables...ICI

    Journée internationale des forêts 2015

    C’est grâce aux forêts que la vie sur terre est possible et durable.

    Les forêts et les arbres nous soutiennent et nous protègent, fournissant de l'air et de l'eau propres, abritant et sauvegardant la biodiversité de la planète et agissant comme tampon contre le changement climatique. Pour de nombreuses personnes elles offrent aussi des aliments, un abri et des emplois.

    Les forêts remplissent trois fonctions essentielles :
    écologique, économique et sociale.

    - Réservoir de biodiversité (plus de 50% de la biodiversité terrestre mondiale) et d'habitats, ainsi que de ressources génétiques et phytopharmaceutiques.

    - C'est un écosystème complexe et riche, offrant de nombreux habitats à de nombreuses espèces et populations animales, végétales, fongiques et microbiennes entretenant entre elles, pour la plupart, des relations d'interdépendance.

    - Qualité de l'air : outre que la forêt produit une partie significative de l'oxygène de l'air sur les continents, elle a une capacité extraordinaire à fixer les poussières (comme certains polluants non dégradables), grâce notamment aux mousses, aux lichens, à la rosée et aux sols.

    - Les forêts jouent un rôle majeur en matière d'épuration physique et physico-chimique, et probablement biologique de l'air et de l'eau.

    - Fonction macro et micro climatique, grâce à l'évapotranspiration et à la protection de la canopée qui atténuent considérablement les chocs thermiques, et la déshydratation due au vent.

    - Protection des sols (lutte contre l'érosion).

    - Protection contre certains risques naturels (avalanches, inondations, sécheresse, désertification...).

    - Puits de carbone, par fixation du gaz carbonique dans le bois et le sol, au moins pour les forêts tempérées non soumises aux incendies et pour les
    forêts tropicales en phase de croissance.

    - Production de bois de chauffage, bois d'industrie (pâte à papier, panneaux de fibres, emballage...), bois d'œuvre (charpente, bois de mine, traverses de chemin de fer, ameublement...).

    - Les forêts sont aussi des lieux privilégiés de loisirs, de détente, de tourisme, de découverte de la faune et de la flore.

    - Plus de 500 millions d’humains vivent en forêt ou à ses abords et en dépendent directement. Pour environ 150 millions d'autochtones appartenant à des centaines de tribus et peuples autochtones, la biodiversité de la forêt est encore la source vitale d'eau, de matériaux, de plantes, fruits, animaux et champignons comestibles ou utiles (médicaments, ornements..).

    source: Wikipédia

    Journée internationale des forêts 2015

    Moins de 10 % de la planète est encore couverte de forêts primaires (forêt naturelle), qui abritent cependant encore l'essentiel de la biodiversité terrestre. Ces forêts sont en forte régression, en raison des coupes faites pour l'élevage ou les cultures destinées à nourrir les animaux d'élevages et/ou pour gagner des terres agricoles ou pour l'exploitation commerciale du bois.

    Ce qui menace les forêts :

    - La déforestation.
    - Les incendies.
    - Les tempêtes.
    - Les insectes.
    - Les maladies.
    - La pollution dû aux activités humaines.
    - Les inondations...

    Journée internationale des forêts 2015

    Sagesses bouddhistes
    "Protéger la forêt"

     Les valeurs du bouddhisme peuvent-elles contribuer à la protection de l’environnement menacé de façon exponentielle chaque jour et en tous lieux ? C’est la question posée à Tristan Lecomte, jeune directeur d’ONG, qui vit en Thaïlande et met principalement son engagement spirituel aux services des petits exploitants agricoles qui luttent contre la déforestation.

     Journée internationale des forêts 2015

    Comment protéger les forêts : 

    - Contrôler sa consommation de soja et d'huile de palme
    dont la culture est une des causes principales de déforestation.

    La plus grande partie de la production de soja est destinée à l'alimentation des animaux d'élevage, sous forme de farine et de tourteaux.
    En Amazonie, la forêt est détruite et remplacée par d'immenses surfaces de cultures de soja, qui est ensuite exportée vers l'Europe pour y nourrir le bétail.
    Pensez à remplacer la viande conventionnelle par des protéines végétales (lentilles, haricots...) ou de la viande de qualité (bio, nourri à l’herbe...)

    Le soja que l’on trouve de façon visible sur les produits alimentaires
    est le plus souvent français et provient de cultures biologiques
    ou proches de l’être.

    - L'huile de palme quant à elle se cache le plus souvent sous l’étiquette "huiles ou matières grasses végétales".
    En Malaisie et en Indonésie, la forêt tropicale est brûlée et détruite
    pour y planter à la place des palmiers à huile.
    Cela menace directement la biodiversité, et particulièrement les derniers
    orangs-outans.
    L'huile de palme est utilisée dans les produits industriels transformés (chips, frites, biscuits, pâtes à tartiner, margarine…), mais dans bien d’autres produits de la vie quotidienne (savons, maquillage, bougies…), en
    alimentation animale, et dans les agro carburants.
    Pour identifier sa présence dans les cosmétiques : son nom latin est Elaeis guineensis, mais on peut aussi trouver : Palm acid (dérivé de l’huile de palme), Sodium palmate pour l’huile de palme et Sodium palm kernelate pour l’huile de palmiste.

    - Consommer du bois local : Il est important de noter que le bois est un matériel écologique et recyclable, il ne faut donc pas s’arrêter de consommer du bois, mais mieux vaut utiliser du bois local avec label.

    - Utiliser du bois éco certifié : les bois exotiques bénéficiant de la certification FSC (Forest Stewardship Council traduit par "Conseil de Soutien de la Forêt") garantissent une provenance de forêts dont la ressource est gérée de manière durable.

    - Utiliser du papier recyclé (produit à partir de vieux papiers au lieu du bois). Une tonne de vieux papiers permet de produire 900 kg de papier recyclé, et évite l'abattage de 3 m2 de forêts.

    - Refuser la publicité dans votre boite aux lettres
    c’est économiser une moyenne de 31 kg de papier par an.
    (source...ICI)

    - Utiliser moins de papier hygiénique et en papier recyclé.

    - Recycler vos papiers ou imprimés usagés.

    - Limiter sa consommation de papier, c’est aussi préserver les forêts.
    Au bureau comme à la maison, n’imprimons que les documents
    dont nous avons réellement besoin. Imprimons nos feuilles recto-verso
    ou utilisons le verso comme brouillon.

    Journée internationale des forêts 2015

    Je dis stop à la pub !!


    J'économise le papier au bureau.

    "Agis au quotidien avec Noé"
    Journée internationale des forêts 2015

    "11 éco-gestes pour protéger la forêt"
    Journée internationale des forêts 2015

    Journée internationale des forêts 2015

    Arbre mon ami...

    Journée internationale des forêts 2015

     


    votre commentaire
  •  

    Il était une forêt - Bande annonce et interview

    IL ÉTAIT UNE FORÊT
    Un film écrit et réalisé par Luc Jacquet
    Sur une idée originale de Francis Hallé

    Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux.
    Ce film synthétise une gigantesque somme de savoirs acquise pendant des siècles. De la première pousse de la forêt pionnière au développement des liens entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s'écouler sous nos yeux. "Il était une forêt" propose un voyage inédit en forêt, un voyage dans la vie elle-même.

    Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature et le monde animalier, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimoine sur les forêts tropicales primaires, un des enjeux écologiques majeurs, véritables poumons verts garants de la vie sur Terre.

    Il était une forêt - Bande annonce 

    Depuis plus de 20 ans, Francis Hallé, botaniste des forêts primaires tropicales, cherche à faire un film sur ces milieux uniques. En 2010 il rencontre Luc Jacquet et l’emmène en Guyane pour lui faire découvrir ces univers incroyables. Le film se met alors en route dans la tête du réalisateur.

    - interview de Luc Jacquet -

     Il était une forêt - Bande annonce

    Il était une forêt - Interview de Luc Jacquet et Francis Hallé

    Il était une forêt - Bande annonce

    Découvrez www.iletaituneforet-expedition.org 
    À travers cette expérience web immersive, plongez dans une expédition au cœur des forêts primaires des tropiques. De vos premiers pas dans le sous-bois jusqu’aux plus hautes branches de la canopée, vous allez pouvoir observer, grimper et apprendre le monde complexe et fascinant des forêts primaires.

    Il était une forêt - Bande annonce

    Il était une forêt - Bande annonce et interview

     


    votre commentaire
  •  

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

    "Il n'y a aucun doute pour moi qu'il entre dans le destin de l'humanité,
    parce qu'elle se perfectionne progressivement,
    de cesser un jour de manger des animaux."

    - Henry David Thoreau -

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

    - Documentaire "Un repas Végé" - 

    Nos choix alimentaires ont une incidence directe sur l'environnement : systèmes de production, transport, pollution, etc. Voulant démystifier le végétarisme et le végétalisme, trois jeunes nous présentent leurs réflexions, leurs constatations et les motivations qui les ont incité à réaliser ce court documentaire. L'instant d'un déjeuner, ils nous présentent le fruit de leur recherche : divers intervenants prennent la parole (diététiste, végétariens, artistes et célébrités) et nous livrent leurs connaissances, leurs expériences et leurs choix en termes de santé, d'environnement et d'éthique.

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

    - Les végétariens peuvent-ils sauver l'humanité ? -

     Débat avec :
    - Aymeric Caron, Journaliste écrivain
    - Jean-Michel Cohen, Médecin nutritionniste
    - Daniel Bernard, Modérateur du débat

    L'alimentation végétarienne et végétalienne 


    - Une personne végétarienne exclut de son alimentation toutes sortes de viandes, de volailles, de poissons et de fruits de mer. 
     Elle ne consomme aucune chair animale mais peut manger des produits laitiers et des œufs.

    - Une personne végétalienne ne consomme aucun produit issu des animaux (viandes, volailles, poissons, crustacés, lait et produits laitiers, œufs, gélatine, miel...)

    - Une personne végane exclut non seulement de sa consommation tous les produits et les sous-produits d'origine animale qu'ils soient alimentaires, vestimentaires (cuir, fourrure, laine, soie...) ou cosmétiques (produits testés sur les animaux...) mais refuse aussi tous les loisirs, spectacles (corrida, cirque, zoo...) issus de leur exploitation.

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

    - Les nouveaux végétariens -
    La cuisine végétarienne fait de plus en plus d'adeptes et démontre que l'on peut se nourrir sans viande.

     L'alimentation végétarienne et végétalienne

    - L’œil et la main -
    "On n'est pas des lapins."
    Isabelle Voizeux va à la rencontre de végétariens engagés et cherche à connaître ce qui les motive...

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

     

    Quelles sont les raisons et les motivations d'adopter une alimentation végétarienne/végétalienne :

    - Le bien-être animal : Une des premières raisons est le refus de tuer ou de faire tuer des animaux pour leur chair, leurs œufs ou leur lait, de les faire souffrir ou de cautionner moralement leur exploitation, que ce soit dans les conditions d'élevage, de transport et d'abattage. Voir ICI et ICI 

    Les animaux sont des êtres sensibles, ils sont intelligents et capables de ressentir des émotions telles que la peur et la douleur ainsi que le plaisir et le bonheur. Voir l'article ICI

    - L'environnement (le climat, l'eau, les forêts...) : la production de viande et de lait demande une très grande quantité d'aliments pour les animaux (céréales, soja...), beaucoup d'eau (pour cultiver la nourriture des animaux, pour les abreuver, pour nettoyer les élevages et les abattoirs), de terre (déforestation pour le pâturage, la culture du soja...), et génère beaucoup de pollution (gaz à effet de serre, lisiers...). 
    Les protéines animales requièrent de plus grandes dépenses d'énergie fossile, huit fois plus que pour une quantité comparable de protéine végétale. La surpêche et le chalutage sont également destructeurs pour les écosystèmes marins. Voir ICI et ICI

    - La santé : Une alimentation trop riche en protéines animales contribue à l'augmentation d'un grand nombre de pathologies (maladies cardiovasculaires, hypertension, diabète (type 2), certains cancers, obésité... Dans les élevages intensifs, confinés en très grand nombre dans des espaces réduits, les animaux sont surexposés à différentes pathologies et virus. Pour prévenir les maladies liées à leur promiscuité des antibiotiques sont administrés aux animaux. L’utilisation massive d’antibiotiques a un effet sur la santé humaine puisqu’ils contribuent à l’antibiorésistance. Voir ICI (vidéo)

    - Pour partager les ressources et lutter contre la famine :  37% des céréales cultivées à travers le monde servent à nourrir le bétail et 70 % des terres à usage agricole sont directement ou indirectement consacrées à l’élevage. Ces ressources pourraient être directement utilisé pour la consommation humaine et ainsi réduire la malnutrition dans le monde. Voir ICI et ICI

    ***

    Voir l'article : Dossier viande...ICI

    L'alimentation végétarienne et végétalienne 

     Le Dr Jérôme Bernard-Pellet explique d'une façon simple qu'il n'est absolument pas nécessaire de manger des animaux pour vivre.

    L'alimentation végétarienne et végétalienne

    - Le guide du végétarien débutant...ICI

    - Le kit des végétariens débutants...ICI

    L'alimentation végétarienne et végétalienne 

    "L'amour pour toutes les créatures vivantes
    est le plus noble attribut de l'homme."

    - Charles Darwin -

    L'alimentation végétarienne et végétalienne


    votre commentaire