• Journée mondiale des océans 2011


    Le 8 juin

    journée des océans

    poissons03

    La Journée mondiale des océans est une démarche lancée en 1992 à l'issue du sommet de Rio et qui vise à faire du 8 juin de chaque année une occasion de sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources.

    ocean.jpgAvec l'aimable autorisation de La palette de Jean 

    665b7373

    71 % de la surface de la Terre est recouverte par l'Océan mondial, divisé en cinq océans et en plusieurs dizaines de mers. L'océan est essentiel à l’humanité. Chaque être humain dépend de la mer, même s’il vit loin à l’intérieur des terres. 

    - Plus de 50% de l'oxygène que l'on respire provient des océans.

    - Il joue un rôle fondamental dans la régulation du climat mondial.

    - L'océan absorbe 1/3 du CO2 lié aux activités humaines.

    - 3 milliards de personnes se nourrissent grâce aux océans.

    - C'est 97% des réserves d'eau de la planète.

    Plus de 90% des 10 espèces de poissons les plus pêchés sont en voie de disparition et près de 50% des autres espèces commerciales sont menacées par l'industrie de la pêche, par ailleurs 80% de la pollution des océans provient des terres.

    Pourquoi l'océan est-il important ?

    Journée mondiale des océans 2011

    poissons03

    665b7373

    poissons03

    The Animals save the Planet (Méduse)

    Sacs en plastique :
    45 000 tonnes de déchets annuels.
    100 à 400 ans pour se dégrader naturellement.

    "Il se distribue 9 milliards de sacs en plastique par an, soit 285 par seconde…et ils ne sont utilisés en moyenne que 20 minutes avant d’être jetés ! De plus, ils engendrent une pollution durable pour l’environnement et sont dangereux pour la faune des rivières et des océans (les tortues de mer et les dauphins, par exemple, s’étouffent en les prenant pour des méduses)."

    Alors pour faire ses courses,
    il vaut mieux emporter son
    panier, son cabas à provisions,
    ou les sacs réutilisables proposés par la grande distribution.

    poissons03

    La pollution marine

    - La pollution chimique, concerne les grandes industries chimiques qui rejettent leurs produits sans traitement dans le milieu marin.
    Les pesticides, les égouts et les détergents rejetés en abondance dans le milieu naturel ajoutent à cette pollution insidieuse.

    - La pollution biologique, est représentée par les micro-organismes (algues, bactéries, virus, champignons, ...) provenant principalement des eaux usées qui prolifèrent à leur arrivée dans le milieu marin, modifiant et dégradant ainsi l'écosystème déjà en place.

    - La pollution par les hydrocarbures, marées noires, rejets des pétroliers ou autres navires utilisant du fuel, déballastages sauvages.
    Les hydrocarbures contaminent les écosystèmes de façon durable, en commençant par les plus petites espèces, planctons, invertébrés...
    Puis, en remontant la chaîne alimentaire jusqu'aux plus gros poissons. Destruction des fonds marins et de l'habitat de nombreux animaux. La faune et la flore des zones côtières terrestres sont également touchées.

    - La pollution par macro déchets, ils sont constitués principalement d’emballages (sachets plastiques, bouteilles, emballages divers), d'objets en verre (bouteilles, flacons), en métal (canettes de boissons...), de tissus, d'objets en cuir ou en caoutchouc...
    A cause de ces déchets, les animaux marins sont victimes d'étouffement ou d'occlusion intestinale occasionnant la mort.

    - La pollution par les filets perdus (nylon), ce sont des filets maillants dérivants ou des chaluts endommagés et volontairement abandonnés en mer, ou encore des filets perdus par leurs propriétaires suite à une tempête, une avarie, ou un accrochage sur un récif ou une épave.
    Ces filets perdus continuent à capturer des animaux marins (poissons dont thons, requins, gros crustacés, dauphins, marsouins, dugongs, phoques, otaries, tortues marines et certains oiseaux (plongeurs),longtemps après que les filets ont été perdus ou abandonnés.
    Ces animaux y souffrent, y meurent ou y sont inutilement blessés. 

     Quel est son état actuel ?

    Journée mondiale des océans 2011

    poissons03

    protegeons-les-oceans
    Image source : ma boite à créations

    Comment préserver les océans :

    - Prévenir la dispersion des déchets
    (ne rejetez aucun déchet en mer, sur la côte ou à terre),
    réduire la production d’ordures et d’eaux usées. 

    - Utilisez des produits d'entretiens biodégradables
    et respectueux de l'environnement.

    - Consommer de manière raisonnée et éviter l’usage de produits
    comme les sacs en plastique (qui peuvent rester dans la nature pendant des centaines d’années).

    - Réduire les émissions de CO2 :
    diminer la consommation de viande, manger local et de saison,
    isoler son logement, recycler, éteindre les appareils laissés en veille...

    - N'achetez pas d'espèces de poissons surexploités :
    Anguille, Bar, Cabillaud, Calamars, Carrelet, Crevette rose, Dorade rose, Eglefin, Empereur, Espadon, Flétan, Grenadier, Lingues, Lotte, Loup de mer, Merlu, Morue, Raies, Requins, Sabre, Saumon Atlantique, Saumonette, Siki, Sole, Thon rouge, Turbo, Vivaneau.

    - Privilégier les produits issus d'une pêche durable et locale.

    - Eviter de consommer les poissons pendant leur période de reproduction.

      Guide du consommateur...ICI 

    poissons03

    Agir au quotidien avec Noé
    10 gestes pour aider à la protection des océans

    noe-conservation-banniere

    S'informer sur les océans

    greenpeace.JPG

    Fiches thématiques

    greenpeace.JPG

    poissons03

    Expérience d’immobilité tonique par Cristina Zenato

    Cristina Zenato est passionnée par les requins et spécialiste du shark-feeding aux Bahamas. Elle aime les requins depuis qu'elle est enfant. Elle les nourrit depuis 16 ans pour familiariser les plongeurs.
    Elle souhaite que les gens voient les requins sous un angle différent et qu’ils comprennent que leur comportement n'est pas celui qu'ils entendent trop souvent dans les faits divers...

    1 - Le requin, une menace pour l’homme… et si c’était l’inverse ?

    Journée mondiale des océans 2011

    2 - Le requin, une menace pour l’homme… et si c’était l’inverse ?

    Journée mondiale des océans 2011

    poissons03

    « Matthieu Ricard - Vidéos 1Matthieu Ricard - Méditation »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :