•  

    Enseignements du village des pruniers
    selon l'enseignement du Maître Bouddhiste Zen " Thich Nhât Hanh "
    Site du village des pruniers...ICI 

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2018...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018

    - Retraite d'été 2018 -

    Enseignement offert par frère Phap Khi 
    - 09.07.2018 -

    - L'effort juste -

    Au début de la vidéo : Invité la cloche de la pleine conscience (pour les enfants)
    A partir de 23:30 : La diligence (effort juste) et la respiration consciente.
    A 29:05 : Les quatre efforts justes et le noble octuple sentier.
    Le verre à moitié plein...ICI

    Les quatre aspects de l'effort juste
    1/ Eviter l'émergence de formations mentales non bénéfiques (à 47:15)
    Empêcher les graines néfastes, qui ne se sont pas encore manifestées, d’éclore.
    2/ Abandonner les formations mentales non bénéfiques (à 51:34)

    Aider les graines néfastes qui se sont manifestées à retourner à leur point de départ,
    c’est à dire dans la conscience profonde.

    3/ Cultiver et développer les formations mentales bénéfiques (à 56:00)

    Trouver les moyens d’arroser les bonnes graines afin qu’elles se manifestent
    et inviter nos proches à faire de même.

    4/ Maintenir et préserver les formations mentales bénéfiques (à 1:01:12)
    Nourrir et arroser les bonnes graines qui se sont déjà manifestées afin qu’elles demeurent toujours présentes et croissent solidement.

    A 1:11:49 : Exercices de 9 à 12 des 16 exercices à la respiration consciente.
    (les 16 exercices à la respiration consciente...ICI et ICI)

    Si vous souhaitez écouter plus d'enseignements de Frère Phap Khi, 
    rendez-vous sur son site L'instant Précieux...ICI et sa chaîne YouTube...ICI 

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018 

    Enseignement offert par frère Dao Sinh
    - 16.07.2018 - 

     Enseignement pour les enfants (les graines de notre conscience)

    A 21:15 : Chanson les deux promesses (ICI)

     

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018 

    Enseignement offert par frère Phap Lieu
    - 16.07.2018 -

    - Les quatre nobles vérités -

    A partir de 13:14 : La pratique du repas en pleine conscience.

    A 23:40 de la vidéo : Les cinq contemplations. 

    1- Cette nourriture, fruit du ciel, de la terre, de beaucoup de travail et d’amour, est un don de l’univers tout entier.

    2- Recevons-la en Pleine Conscience, avec Amour et Gratitude afin d’en être dignes.

    3- Reconnaissons et transformons nos états mentaux négatifs, notamment la gourmandise, afin d’apprendre à manger avec modération.

    4- Puissions-nous maintenir notre compassion éveillée en mangeant de façon a réduire la souffrance des êtres vivants, à cesser de contribuer au changement climatique et à préserver notre planète.

    5- Nous acceptons cette nourriture avec gratitude afin de pratiquer et de réaliser le chemin de la compréhension et de l’amour, de développer notre fraternité, de construire notre communauté et de nourrir notre idéal de servir tous les êtres vivants.

    Méditation du repas...ICI

    Chant : Les Cinq Contemplations...ICI

    A 29:40 de la vidéo : Les quatre sortes d'aliment :
    - la nourriture comestible,

    - les impressions sensorielles (les 6 sens : les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps, le mental),
    - la volition (aspiration profonde),
    - la nourriture de la conscience.

    Cinquième entraînement : Transformation et guérison...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018

    Enseignement offert par sœur Chan Khong
    - 23.07.2018 -

    Au début de la vidéo : Enseignement pour les enfants. 

    A 25:40 de la vidéo : Comment fonctionne notre conscience.

    A 1:15:50 : Les 5 méthodes pour mettre fin à la colère.

    Soutra des méthodes pour mettre fin à la colère...ICI ou ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018

    Enseignement offert par sœur Giac Nghiem
    - 30.07.2018 -

    A 9:35 de la vidéo : Enseignement sur la gratitude.

    A 45:10 : Poème de Thich Nhat Hanh :

    "Un maître à la recherche de son disciple"...ICI ou ICI

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2018...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018

    Clip vidéo sur la retraite d'été 2018

     Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2018 

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Enseignements du village des pruniers
    selon l'enseignement du Maître Bouddhiste Zen " Thich Nhât Hanh "
    Site du village des pruniers...ICI

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2018...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018

    - Retraite de printemps 2018 -

    - 12.04.2018 -
    "L'art d'être au monde"

    « Enseignement sur la nécessité de retrouver son importance véritable, et le juste équilibre entre être et exister, se trouver et trouver sa place parmi les autres, dans le monde. "Trois Portes de Libération" nous sont proposées pour nous affranchir de cette tendance propre à la condition humaine de se saisir d'une identité de soi et de sa personne, et nous émanciper alors d’un sentiment de séparation et du drame de notre solitude, cause de notre angoisse existentielle.

    Revenir à notre respiration consciente et à l’attention portée à nos pas sur terre, peut aussi s’accompagner d’un retour à l’observation elle-même en tant que telle, et de là au silence de notre propre présence qui nous révèle à notre authenticité d’être là dans l’instant, dans une grande simplicité et de façon toute naturelle, tout en nous permettant d’être conscient de l’espace qui nous entoure… »

    A 27:40 de la vidéo, le Fr Phap Khi parle des 5 agrégats :
    (la forme, les sensations, les perceptions, les formations mentales et la conscience).

    Les trois portes de la libération (à 1:01:20 de la vidéo) :
    - la vacuité
    - l'absence de signe
    - la non poursuite

    Soutra des Trois Portes de la Libération...ICI

    Transcriptions d'un enseignement de Thay
    sur les trois portes de la libération...ICI

    Si vous souhaitez écouter plus d'enseignements de Frère Phap Khi,
    rendez-vous sur son site L'instant Précieux...ICI et sa chaîne YouTube...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018 

     - Retraite francophone du 14 au 21 Avril 2018 -

    - 16.04.2018 -
    "Le bonheur: Une habitude à cultiver"

    Les vertus de la Pleine Conscience :

    1/ Elles nous apportent l'énergie de la vie car nous entrons en contact avec la vie à l’intérieur et autour de nous.
    2/ Elles sont une source, une nourriture qui alimente notre esprit, renouvelle notre amour en nous apprenant à regarder nos êtres chers avec un regard attentif/conscient, à rafraîchir nos corps et nos relations avec les autres.
    3/ Elles nous guérissent lorsque nous concentrons cette énergie sur les zones de souffrance, afin de nous détendre et de prendre soin de nos blessures.

    La méditation se définit par la contemplation, l’examen de la nature des choses. Une vision profonde obtenue grâce à la méditation permet de brûler nos afflictions, à l’image de la lumière du soleil qui passe à travers une loupe.

    Nous pouvons cultiver la trinité de la méditation bouddhiste (attention, concentration et vision profonde) tout au long de la journée pour comprendre nos souffrances, même si elles sont petites, comme le sentiment de jalousie, qui peut avoir des racines dans nos expériences d’enfance.

    Les entraînements à la Pleine Conscience (ICI) sont là pour nous aider à cultiver nos bonnes énergies d’habitude.

    Voici quelques façons de transformer nos mauvaises habitudes :

    1/ cultiver de bonnes habitudes pour les remplacer.
    2/ utiliser le projecteur de la Pleine Conscience pour regarder profondément leurs racines dans notre conscience du tréfonds.
    3/ appartenir à une sangha qui peut nous aider à les voir plus clairement, afin de pouvoir les transformer.

    Nous pouvons créer une habitude de bonheur, qui imprègne nos trois actions
    (actes physiques, paroles et pensées)
    et une sangha peut vraiment nous soutenir dans nos efforts.

    A 49 min de la vidéo le Fr. Pháp Liệu rappelle les 6 Paramitas :

    1/ dhyana paramita : la méditation, la concentration.
    2/ shila paramita : l'éthique, les entraînements à la pleine conscience.

    3/ prajna paramita : la sagesse, la vision profonde, la compréhension.
    4/ virya paramita : la diligence, l'énergie, l'effort enthousiaste, la persévérance dans la pratique.
    5/ kshanti paramita : la patience, l'inclusivité, la capacité de recevoir, de supporter et de transformer les peines infligées par les autres.
    6/ dana paramita : la générosité, (le don matériel, le don de protection, le don du dharma).

    Il en ajoute une septième, celle de la Sangha.

    Ces Paramitas peuvent être l’antidote aux maladies de notre temps, à savoir l'égoïsme / l'individualisme, l'isolement / la solitude et la maladie mentale,
    car nous établissons des liens sociaux basés sur la convivialité et construisons un sentiment de communauté.

    Pour finir, Fr. Pháp Liệu partage son point de vue sur l'article "Le bonheur d'être français", avec beaucoup de réactions de joie dans le public.

    Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018

    - 17.04.2018 -
    Enseignement de Sœur Giác Nghiêm

    Nous avons l'habitude de souffrir. Nous sommes habitués à être dans un état d'affliction sans le savoir. Parfois nous sommes pleins de tensions et de douleurs et pourtant nous n'en sommes pas conscients parce que nous sommes entraînés à courir et à remplir constamment notre esprit d'activités.
    Cependant, lorsque nous arrivons au Village des Pruniers, nous apprenons à retourner à nous-mêmes, à nous asseoir et à respirer comme les pâquerettes dans le jardin. Nous devons apprendre l'art de nous arrêter, de retourner à notre respiration pour apprécier la beauté de la nature. La fleur est juste là pour mes yeux, mais si mon esprit est perdu dans des plans et des projets, je vais passer à côté de sa beauté.

    Nous sommes habitués à nourrir notre habitude de souffrir avec des soucis, comme un ami qui n'arrêtera pas de nous appeler et d'interrompre notre journée.
    Notre esprit est comme une station de radio non-stop. Quand nous rencontrons la souffrance, notre réaction habituelle est de consommer afin que nous puissions couvrir notre douleur ou fuir.

    La pleine conscience qui ne mène pas à la libération est juste comme un pansement sur une blessure. Nous devons apprendre à le reconnaître et appeler notre souffrance par son vrai nom : colère, désespoir, chagrin, peur. Ce sont juste des énergies, elles ne sont pas dangereuses. Quand nous pouvons nommer nos afflictions, nous pouvons commencer à les embrasser sans les juger, les condamner ou les repousser. Il s’agit juste de rester avec notre respiration consciente et nos émotions difficiles seront réduites de moitié.

    Nous pouvons alors regarder profondément pour comprendre les racines de notre souffrance, qui peut provenir de nos parents et de nos ancêtres, y compris de leurs habitudes de penser et de vivre.
    Sr. Giac Nghiem partage son expérience d’avoir grandi dans la culture française du vin, avec des dîners qui commencent bien mais se terminent terriblement quand les gens parlent de choses difficiles à écouter.
    Y a-t-il de la souffrance dans la nourriture que nous mangeons ou dans les conversations que nous avons les uns avec les autres ? "Les Quatre Aliments" est un sutra qui nous aide à être plus conscient de ce que nous consommons à travers nos six sens et comment cela peut affecter notre bonheur et notre souffrance.

    - A 18:13 de la vidéo, la sœur nous parle des quatre nobles vérités.
    - A 1:00:15, les quatre sortes d'aliment : la nourriture comestible,
    les impressions sensorielles (les 6 sens : les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps, le mental), la volition (aspiration profonde), la nourriture de la conscience.
    - Le discours sur les quatre sortes de nourriture...ICI
    - A 1:22:00, les quatre états illimités : L'Amour, la Compassion, la Joie, l’Équanimité. 

    - Enseignements sur l'Amour véritable -

    Selon le Bouddhisme, il y a quatre composantes de l'Amour véritable.
    * L'Amour, la Compassion, la Joie, l’Équanimité *

    1) Apporter le bonheur.

    Le premier élément de l'Amour véritable est Maitrî (en Sanskrit) ou Metta (en Pali) qui peut se traduire par Amour bienveillant, bienveillance ou bonté aimante. C'est la volonté et la capacité d'offrir de la joie, du bonheur à quelqu'un.
    C'est un Amour inconditionnel et sans attachement qui s'adresse à tous les êtres.
    Maitrî est défini comme le souhait bienveillant que tous les êtres 
    connaissent le bonheur et les causes du bonheur.

    2) Soulager la souffrance.

    Le deuxième élément est Karuna qui peut se traduire par compassion.
    C'est non seulement l'intention, la volonté d'aider à soulager la souffrance d'autrui mais aussi la capacité de comprendre la nature de cette souffrance 
    et de mettre en oeuvre les moyens afin d'apaiser et de transformer cette souffrance. Karuna est l'aspiration que tous les êtres sensibles
    soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance.

    3) Cultiver la joie.

    La troisième composante de l'Amour véritable est Muditâ, c'est à dire la joie, 
    une joie faite de paix et de contentement. C'est une joie bienveillante et altruiste que l'on ressent quand les autres sont heureux. C'est se réjouir du bonheur et de la réussite des autres, mais c'est aussi se réjouir de notre propre bien-être.
    Muditâ se définit par le souhait que tous les êtres connaissent le bonheur 
    dénué de toute souffrance, ainsi que par la réjouissance devant ce bonheur.

    4) L'égalité d'esprit.

     Le quatrième élément est Upeksha c'est un terme sanskrit qui signifie équanimité, non attachement, non discrimination, égalité d'esprit ou lâcher-prise. L'équanimité est une qualité particulière, associée à la sagesse et à la compréhension, notre cœur s'ouvre à ce qui est plaisant, tout comme à ce qui est déplaisant, nous devenons capables de lâcher prise, d'accepter et de voir les choses telles qu'elles sont réellement.

    Upeksha c'est la capacité de voir chaque personne de la même manière, sans faire de distinction entre soi et autrui, l'intention de bienveillance étant égale envers un proche comme envers un inconnu ou même quelqu'un de malveillant à notre égard. Dans un conflit, même si l'on est profondément impliqué, on reste impartial, capable d'aimer et de comprendre les deux parties.
      Upeksha, c'est le souhait que les êtres demeurent égaux et en paix quels que soient les événements, bons ou mauvais, qu'ils soient libres de partialité, d'attachement et d'aversion.

     Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018

    - 19.04.2018 -
    Questions et réponses pendant la retraite francophone
    avec Sr Diệu Nghiêm, Đào Nghiêm, Fr Pháp Khí, Marc Puissant

    Dans ce panel de questions posées au cours de la matinée, des nouvelles de Thai ont été demandées. Sœur Chân Không a rendu heureux-ses l’ensemble des monastiques et retraitant-es en répondant à la question en fin de matinée.

    Les autres questions posées au cours cette session ont été :

    1/ Comment réussir à impliquer davantage les membres d’une Sangha sans leur donner la sensation d’être obligés ? Quels moyens habiles (paroles et actions justes) peuvent permettre d’y parvenir ? (à 08:15)
    2 / Pourquoi, en transformant mes relations aux autres et ma façon de les percevoir avec plus d’ouverture et de sérénité, j’ai la sensation d’être exposé à plus d’agressivité à l’extérieur ? (à 32:35)
    3/ Est-ce normal d’avoir des souffrances qui remontent dans nos rêves et dont on ne se souvient pas dans notre passé ? (à 51:25)
    4/ Comment pratiquer le renouveau dans une relation très dégradée, quand l’autre personne refuse une médiation extérieure ? (à 1:13:09)
    5/ Est-ce que 20 minutes par jour avec soi-même pour écouter une souffrance intérieure qui revient sans cesse depuis des années suffisent vraiment pour réussir à la transformer ? (à 1:30:00) Est-il possible d’avoir plus de précisions sur cette pratique proposée lors de l’enseignement du 17 avril de Soeur Giác Nghiêm.

    Cette dernière question a permis à Sœur Jina de clôturer cette session de questions / réponses par une méditation guidée permettant à prendre soin de son enfant intérieur.

    Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018

    - 20.04.2018 -
    Enseignement de Sr Chân Không

    Le dernier enseignement de la retraite francophone 2018 s’est déroulé en 3 parties.

    Sœur Chân Không s’est d’abord attachée à répondre aux questions restées en suspens lors de la séance de questions / réponses de la veille :

    1/ Comment éviter d’entendre des reproches et des paroles toxiques au quotidien? (à 02:53)
    2/ Comment aider une personne qui ne prend pas soin de lui ? (à 25:11)
    3/ Comment se préparer psychologiquement à un bouleversement écologique ? (à 32:00)

    A 36:17, notre grande sœur a ensuite poursuivi son enseignement sur la manière de surmonter notre peur de la mort. Elle a ainsi rappelé les 5 remémorations du Bouddha. Puis elle a partagé sur des histoires réelles permettant d’illustrer de manière plus concrète la pratique et la manière de transcender cette peur.

    Les Cinq Remémorations...ICI

    La matinée s’est terminée par un résumé permettant de rappeler les pratiques présentées et apprises pendant la semaine et les différentes possibilités de les amener avec soi et de les transposer chez soi.

     Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018

    Une série de 12 petites vidéos musicales
    des chants du villages des pruniers en version instrumentale
    (Pour voir la liste, cliquez en haut à gauche de la vidéo)

    Les chants du village des pruniers...ICI

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2018...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite de printemps 2018 

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Enseignements du village des pruniers
    selon l'enseignement du Maître Bouddhiste Zen " Thich Nhât Hanh "
    Site du village des pruniers...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - Retraite de l'Inter-Être -
    L'Ordre de l’Inter-Etre...ICI
    Les 14 entraînements à la pleine conscience...ICI

     - 22.10.2017 -
    Frère Pháp Khí : Etre un ami spirituel

    Les amis spirituels sont la totalité de notre chemin, enseigna le Bouddha. Un ami spirituel est un compagnon sur le chemin qui est présent, observant, et qui nous apporte son attention soignée ("Appamada" en pali). C'est différent d'être un "copain". Dans la joie comme dans la souffrance, nous n'abandonnons pas nos amis spirituels. Nous commençons pas être un ami spirituel pour nous-mêmes.

    Comment être un ami spirituel ("Kalyanamittra" en sanskrit) ? Nous trouvons la réponse dans les enseignements du Bouddha sur le noble chemin octuple, en particulier concernant la vue juste, la pensée juste, la parole juste et l'action juste.

    Ce sont les petits détails de notre pratique quotidienne de la pleine conscience qui nous aident à cultiver l'attention soignée. Lorsque nous sommes entré dans la salle, avec quel pied avons-nous fait le premier pas ? Lorsque nous nous sommes assis sur notre coussin, par quel côté l'avons-nous approché. Ne sous-estimons pas ces petits outils de pratique.

    Si vous souhaitez écouter plus d'enseignements de Frère Phap Khi,
    rendez-vous sur son site L'instant Précieux...ICI et sa chaîne YouTube...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 26.10.2017 -
    Questions et réponses posées aux enseignants
    du dharma laïcs et monastiques.

    - Pourquoi les noms sont-ils importants ? (0:02:05)
    - Les états de conscience dans la pratique méditative dépendent-ils de notre personnalité ? (0:07:05)
    - Mon amie proche camoufle sa peur et sa honte derrière des mensonges et des histoires. Ça me met en colère et m'empêche de lui faire confiance.
    Que puis-je faire dans cette situation ? (0:20:50)

    - Comment puis-je pratiquer avec des douleurs physiques chroniques ? (0:28:00) 
    - Comment puis-je faire face à la cruauté et la violence dans le monde ? (0:39:20)

    - Comment trouver sa place dans une société hyper-normative quand on se ressent et on est perçu comme hors norme ? (0:52:40)
    - Je souffre de la distance entre mes enfants et moi, que puis-je faire ? (1:05:45)
    - Pourquoi la sexualité est-elle considérée comme une cause de souffrance dans la pratique bouddhiste ? (1:21:55)

     Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - Retraite d'Hiver 2017/ 2018 -
    du 15 Novembre 2017 au 12 Février 2018

    Le Thème est sur les 7 Facteurs d'éveil...ICI

    Les sept facteurs d'éveil sont les sept qualités que le bouddha a décrites qui, lorsqu'elles sont complètement développées et équilibrées, nous permettent d'atteindre l'éveil. 

    Ces sept qualités sont l'attention, l'investigation des phénomènes, l'énergie, la joie,
    le calme, la concentration et l'équanimité...
    ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 23.11.2017 -
     Soeur Đào Nghiêm : Les 5 obstacles

    Lorsque l'on médite des obstacles apparaissent. Ils sont au nombre de cinq : 
    Les désirs sensoriels,
    l'aversion, la paresse, l'agitation, le doute...ICI

     

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 30.11.2017 -
    Frère Pháp Liệu : Cultiver les bonnes habitudes pour le bonheur
    et la paix intérieure.

    A 30'50 de la vidéo : Les six Paramita ou six perfections
    Nous sommes sur la rive de la souffrance, de la colère, de la peur, de la confusion, du mal-être... La pratique des six paramita nous aide à passer sur l'autre rive, la rive de la paix, du bien-être, de la non-peur et de la libération.

    1 - dana paramita : la générosité, (le don matériel, le don de protection, le don du dharma).
    2 - shila paramita : l'éthique, les entraînements à la pleine conscience.
    3 - kshanti paramita : la patience, l'inclusivité, la capacité de recevoir, de supporter et de transformer les peines infligées par les autres.
    4 - virya paramita : l'énergie, l'effort enthousiaste, la persévérance dans la pratique.
    5 - dhyana paramita : la méditation, la concentration.
    6 - prajna paramita : la sagesse, la vision profonde et la compréhension.

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 24.12.2017 -
    Soeur Đào Nghiêm : Un enfant est né

    A 10 min de la vidéo : chant de noël "In the bleak mid-winter" 
    A 18'40 : "Calme" poème de Thay du livre "Une flèche, deux illusions"
    ...ICI
    A 29'20 : poème sur l'impermanence 
    A 51'20 : poème de soeur Dào Nghiêm

    Poème sur l'impermanence

    Le jour touche à sa fin,
    notre vie s'enfuit, regardons profondément,
    qu'avons-nous fait de tout ce temps passé.

    Chère communauté, avec diligence consacrons-nous
    de tout notre cœur à la méditation.
    Vivons pleinement chaque instant
    comme des personnes libres,
    conscient de l'impermanence
    ne laissons pas nos jours
    s'écouler dans l'inutilité.

    Impermanence et Inter-Etre...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 24.12.2017 -
    Chant "Namo Avalokiteshvara"

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    - 21.01.2018 -
    Frère Pháp Khí : La concentration apporte le bonheur 

    La concentration est une stabilité de l'esprit. Cela apporte le bonheur. Cela détermine la qualité de notre présence, pour nous-mêmes, pour les autres.

    Il est normal que l'esprit pense, soit concentré par moments, et dispersé à d'autres moments. Mais de plus en plus, nous vivons d'une manière qui entraîne notre esprit à être distrait. Nous trouvons difficile de calmer l'esprit. En fait, nous passons notre temps à ne pas être avec nous-mêmes. Notre vie est en jeu !

    La concentration comporte deux aspects : samatha et vipassana. Samatha est la concentration sur un seul objet qui entraîne l'esprit à se concentrer, à demeurer. Nous pouvons choisir n'importe quel objet pour être le centre de notre concentration. Nous choisissons souvent notre souffle parce que c'est le lien entre l'intérieur et l'extérieur de notre corps, et le lien entre notre corps et notre esprit. Lorsque nous sommes concentrés corps et esprit, la lumière de la conscience s'allume et nous savons ce qui se passe à l'intérieur et autour de nous. Nous pouvons nous comprendre et comprendre les autres.

    Samatha prépare l'esprit pour vipassana : regarder profondément dans l'esprit. N'utilisez pas la concentration pour fuir vos difficultés, mais pour y regarder de plus près.

    La relaxation est très nécessaire pour la concentration. C'est une erreur commune de croire que nous devons déployer beaucoup d'efforts pour être concentrés. La pratique devrait être une joie, pas une corvée. Mais nous devons aussi être équilibrés et ne pas nous perdre dans les plaisirs sensuels ou devenir trop négligents.

    Lorsque nous commençons à pratiquer, un environnement calme et propice est très important. Cela aide également de trouver des amis spirituels et les directives éthiques qui aident à éclaircir notre esprit. C'est pourquoi nous pratiquons les entraînements de la pleine conscience et trouvons des amis de sangla.

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2017...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'hiver 2017

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Enseignements offerts durant la retraite d'été 2017
    selon l'enseignement du Maître Bouddhiste Zen " Thich Nhât Hanh "
    Site du village des pruniers...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017

    Enseignement offert par Soeur Dao Nghiem le 11 juillet 2017 :
    “Cultiver, faire grandir, maintenir la Pleine Conscience de l’Amour en notre cœur” 

    A 26'53 de la vidéo : Le discours sur l'Amour
    A 40'30 : Les quatre pensées illimitées 
    ( la bienveillance, la compassion, la joie, l’équanimité)

     

    Metta Sutta : discours sur l'Amour bienveillant
    (à 26'53 de la vidéo)

    "Celui ou celle qui veut atteindre la paix doit pratiquer la droiture,
    l'humilité et être capable d'employer des mots doux et affectueux.

    Il ou elle sait vivre dans la simplicité et le bonheur, les sens apaisés,
    sans être avide, ni se laisser entraîner par les émotions de la majorité.
    Qu'il ou elle ne fasse rien qui soit désapprouvé par les sages.

    Voici ce qu'il ou elle contemple :
    Que tous les êtres soient en sûreté et heureux
    et que leur cœur soit rempli de joie,

    que tous les êtres vivants soient en sécurité et en paix,
    les êtres frêles ou forts, grands ou petits, visibles ou invisibles,
    proches ou lointains, 
    déjà nés ou encore à naître,
    que tous demeurent dans la parfaite tranquillité.

    Que nul ne fasse de mal à autrui,
    que nul ne mette la vie d'autrui en danger,

    que nul par colère ou malveillance ne souhaite de mal à autrui.

    De même qu’une mère aime et protège son unique enfant
    au risque de sa propre vie, cultivons l'amour infini
    et offrons-le à tous les êtres vivants dans le cosmos tout entier.
    Laissons notre amour infini se répandre dans tout l'univers,

    au-dessus, en dessous et dans chaque direction.
    Notre amour n'aura aucun obstacle,
    notre cœur sera libéré de toute haine et animosité.

    Debout ou assis, allongé ou en marchant tant que nous sommes éveillés
    nous devons maintenir cette pleine conscience de l'amour en notre cœur.
    Ceci est la plus noble façon de vivre.

    Libre de toute idée fausse, de toute avidité et des désirs des sens,
    vivant dans la beauté et réalisant la compréhension parfaite,

    ceux qui pratiquent l'amour infini
    transcenderont certainement naissance et mort."

    Le Soutra de l’Amour...ICI ou ICI

     Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017

    Enseignement offert par Soeur Chan Khong pour les adultes le 18 juillet  

     

    Les 16 exercices sur la respiration consciente :
    Soutra sur la respiration consciente...ICI 

    40'45 de la vidéo la sœur parle des 5 et 14 entraînements à la pleine conscience.
    - Les 5 entraînements à la pleine conscience...ICI
    - Les 14 entraînements à la pleine conscience de l’Ordre de l’Inter-Être...ICI

     Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017

    Enseignement offert par Sr Giac Nghiem le 25 juillet :
    "Les aliments pour le bonheur"

    - A 02'35 de la vidéo : second entraînement à la pleine conscience
    - A 27' de la vidéo : les quatre sortes d'aliment ( la nourriture comestible, les impressions sensorielles, la volition, la nourriture de la conscience) 
    - A 50'30 de la vidéo : poème de Thay
    - A 1h 00'20'' de la vidéo : méditation guidée sur la gratitude

     

    Second entraînement à la pleine conscience : Bonheur véritable

    Conscient(e) de la souffrance provoquée par le vol, l’oppression, l’exploitation et l’injustice sociale, je suis déterminé(e) à pratiquer la générosité dans mes pensées, dans mes paroles et dans mes actions de la vie quotidienne. Je partagerai mon temps, mon énergie et mes ressources matérielles avec ceux qui en ont besoin. Je m’engage à ne pas m’approprier ce qui ne m’appartient pas. Je m’entraînerai à regarder profondément afin de voir que le bonheur et la souffrance d’autrui sont étroitement liés à mon propre bonheur et à ma propre souffrance. Je comprends que le bonheur véritable est impossible sans compréhension et amour, et que la recherche du bonheur dans l’argent, la renommée, le pouvoir ou le plaisir sensuel engendre beaucoup de souffrance et de désespoir.

    J’approfondirai ma compréhension du bonheur véritable, qui dépend davantage de ma façon de penser que de conditions extérieures. Si je suis capable de m’établir dans le moment présent, je peux vivre heureux(se) ici et maintenant, dans la simplicité, reconnaissant que de nombreuses conditions de bonheur sont déjà disponibles en moi et autour de moi. Conscient(e) de cela, je suis déterminé(e) à choisir des moyens d’existence justes afin de réduire la souffrance et de contribuer au bien-être de toutes les espèces sur Terre, de cesser de contribuer au changement climatique et de préserver notre planète.

    Poème de Thay pour apaiser la peine et la souffrance

    Il pleut doucement dehors et pourtant,
    je sens la douleur, la tristesse qui monte en moi.
    S'il te plait va dormir ma petite peine
    laisse mon inspiration et mon expiration
    t'éteindre doucement, tendrement.
    Je sais que tu es là
    et je fais de mon mieux pour prendre soin de toi.
    Tu sais, j'essaye de planter et d'arroser
    des graines d'harmonie et d'amour chaque jour
    afin que demain dans ma conscience profonde
    une fleur de pardon puisse fleurir pour tout le monde.
    S'il te plait dort ma petite peine.

     Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017

    Enseignement offert par le frère Pháp Liệu le 01 août :
    "Trouver des sorties dans le tunnel des habitudes malhabiles"

     

      Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017

    Toutes les vidéos des enseignements des retraites 2017...ICI

    Enseignements du village des pruniers - Retraite d'été 2017 

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le Chant de la Grande Cloche
    ''cessation de la souffrance'' 

    Ce poème est chanté par Frère Phap Niem du village des pruniers.
    La deuxième voix est celle de Thich Nhat Hanh.

    papillon 13

    papillon 13

    Que le son de cette cloche pénètre profondément dans le cosmos,
    jusqu'aux régions lointaines dominées par la peur et les ténèbres.
    Que tous les êtres vivants puissent entendre la voix de l’Éveillé
    afin que toute souffrance en eux cesse,
    que la fleur de la compréhension éclose dans leur cœur

    et que tous transcendent le chemin de la souffrance et de la mort.

    La Porte Universelle du Dharma est déjà ouverte.
    Le son de la marée montante se fait entendre.
    Le miracle s’est produit :

    Un bel enfant apparaît dans le cœur d’une fleur de lotus.
    Une goutte de rosée de compassion suffit à faire renaître le printemps,
    et redonne vie à nos montagnes et à nos rivières.

    Au son de la cloche,
    je sens que les afflictions en moi commencent à se dissoudre.
    Mon esprit est calme, mon corps détendu.
    Un sourire naît sur mes lèvres.
    Me concentrant sur le son de la cloche,
    ma respiration consciente me ramène à ma vraie demeure.
    Dans le jardin de mon cœur, la paix éclot comme une fleur.

    papillon 13

    gif2 

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique